Après l'apprentissage en 2008 des rouages complexes de l'expédition de matériel en Guinée, et le succès au final de la distribution de notre premier envoi, nous devions évidemment renouveler l'opération en 2009.

De plus, nous avions prévu d'envoyer sur place 2 professeurs (maths et français) pour faire un premier bilan de l'utilisation du matériel envoyé et une évaluation plus précise des besoins.

Malheureusement, la politique intérieure à la Guinée en a décidé autrement. La mort de Lansana Conté, président-dictateur depuis 1984, pourtant attendue avec impatience par la majorité des guinéens, a débouché sur la prise du pouvoir par un capitaine d'armée inconnu de tous, Moussa Dadis Camara.

http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2504p020-027.xml0/interview-coup-d-etat-moussa-dadis-camaramoussa-dadis-camara-pourquoi-j-ai-pris-le-pouvoir.html

Disant vouloir simplement assurer la transition le temps d'organiser des élections libres, il a en fait mis en place une dictature militaire, dont le point d'orgue a été le massacre de plus de 150 personnes, le 28 septembre 2009.

http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2543p028-034.xml1/opposition-manifestation-armee-repressionle-film-du-carnage-de-conakry.html

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20091217154948/massacre-claude-pivi-moussa-dadis-camara-sidya-toureautopsie-d-un-massacre.html 

Le 3 décembre, Dadis Camara est victime d'une tentative d'assassinat, dont il réchappe miraculeusement. Il est évacué pour être soigné au Maroc, et plus récemment vers le Burkina Faso.

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2558p008-009.xml0/blaise-compaore-exil-convalescence-ouagadougoudadis-aller-simple-pour-ouaga.html

Depuis, le régime de transition est tenu par l'ancien premier ministre Jean-Marie Doré. Des élections libres se sont tenues pour la première fois en Guinée, le 27 juin 2010.

Le résultat du premier tour n'a pas provoqué les émeutes redoutées entre les principales éthnies.

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100703103316/guinee-election-presidentielle-conakry-ufrpas-de-debordements-a-conakry-apres-les-resultats-du-premier-tour.html

Mais la date du deuxième tour tarde à être fixée et fait l'objet de toutes les manoeuvres. La date du 19 septembre 2010 vient d'être retenue et devra départager les 2 candidats restant en lice : Celou Dalein Diallo (peul) et Alpha Condé (malinké).

Pour l'instant, la plupart des administrations sont arrêtées et l'économie déjà moribonde du pays ne tourne plus.

Dans ce contexte, nos amis guinéens nous ont fortement déconseillé de venir en Guinée et l'envoi de nouveaux livres s'est trouvé compromis.